Miko veut réchauffer les cœurs des gens avec son café Puro, mais pas la planète. C’est pourquoi le torréfacteur de Turnhout rejoint le projet REDD+, ce programme de l’Organisation des Nations Unies qui combat la déforestation et la dégradation forestière. De cette façon, Miko s’engage à 100% pour la durabilité et l’entreprise compense plus que jamais le CO2 libéré lors du processus de production du café.

La déforestation et la dégradation des forêts sont la deuxième cause la plus importante du réchauffement climatique, et même la principale cause dans les pays producteurs de café tels que le Brésil et l’Indonésie. Les pratiques seraient même responsables d’environ 15 à 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Le programme REDD+ de l’Organisation des Nations Unies répond à cela.

Le projet est le suivant: reducing emissions from deforestation and forest degradation. Cela permettra d’éviter la déforestation et la dégradation des forêts tout en assurant leur protection. Il est essentiel de préserver le rôle des forêts en tant que lieu de stockage du CO2 et favoriser l’utilisation durable de celui-ci. Miko se joint à l’ONU à travers un projet au Vietnam. Plus précisément, Puro protège la réserve de Khe Nuoc Trong dans le cadre du projet REDD +. Il s’agit d’environ 317 hectares de zone protégée, ce qui entraîne une compensation de CO2 de 3. 324 tonnes.

«La cultivation, le lavage et le séchage de tout ce café Puro, l’expédition au port d’Anvers et tout ce dont nous avons besoin ici en gaz et électricité pour torréfier le café, est responsable de l’émission de beaucoup de gaz à effet de serre» déclare Frans Van Tilborg ( PDG Miko). “De cette façon, avec Puro CO2ffee nous avons souhaité produire de manière plus « durable ». La surface au Vietnam compense maintenant nos émissions totales de CO2.

Cela répond également au consommateur qui a un cœur grandissant pour l’environnement et l’entreprise durable.

Faune et flore

De plus, la région possède une biodiversité riche où des découvertes scientifiques régulières sont réalisées. “De la protection des forêts tropicales, une plante rare ainsi qu’une grenouille ont été découvertes et baptisées en hommage à la marque PURO. Qui sait, peut-être qu’il y aura bientôt quelques espèces Puro au Vietnam. ”

Puro est ainsi véritablement présent dans le monde entier car, outre les espèces végétales et animales, Miko possède également des filiales dans 13 pays et exporte vers plus de 30 pays. Cela fournit de l’emploi à 1.138 personnes, dont 329 en Belgique. Toutes nos équipes sont, elles aussi, des ambassadrices de l’attitude durable de l’entreprise. “La durabilité a un soutien important ici, parmi nos employés. Ils optent résolument pour le vélo électrique. Aujourd’hui, environ 200 vélos Puro circulent. Nous visons donc non seulement la durabilité, mais nous la vivons également. Elle est vraiment dans notre ADN. ”

 

14/05/2018